Est-ce que le stress peut être associé à l’acné ?
Oui.

 

Le stress occasionnel est bon. Rien de tel qu'un peu de stress pour aiguiser notre esprit et booster notre énergie. Mais la réalité est différente : nous vivons dans une culture de stress élevé. Sans période de détente entre deux moments de stress, nous entrons en phase de stress chronique. Si vous êtes étudiant, vous avez probablement déjà vécu cela pendant les périodes d'examen.

En phase de stress, le système nerveux central déclenche une réaction au stress. Le système endocrinien prend le relais et travaille avec le système nerveux pour déclencher une cascade de réponses. Le cortisol est produit par le cortex surrénal. L'adrénaline est produite par la glande médullosurrénale. Comme pour nos ancêtres primitifs, notre mode "fuite ou combat" s'enclenche. L'adrénaline augmente le rythme cardiaque et envoie le sang vers les muscles et le cerveau. Le cortisol augmente le niveau de glucose dans le sang afin que toutes nos cellules actives disposent de l'énergie requise pour fuir ou se battre.

 



Le stress chronique est une réponse à une pression émotionnelle pendant une période prolongée. Les niveaux de cortisol et d'adrénaline (hormones du stress) sont continuellement maintenus à un niveau élevé. En même temps, un niveau élevé et soutenu de glucose dans le sang pousse le corps à stocker l'énergie sous forme de graisse et augmente la résistance à l'insuline, exactement comme dans les symptômes du diabète. Le stress chronique inhibe également la formation de collagène, induit et aggrave l'acné.

Le stress chronique affaiblit le système immunitaire (réduit la résistance aux infections et aux inflammations), affecte le système digestif, le système reproductif et le système cardiovasculaire. Il peut potentiellement entraîner des maladies cardiaques, de l'hypertension, de l'obésité et du diabète. Au jour le jour, il peut se manifester sous forme d'anxiété, de dépression, de colère, d'irritabilité, de problèmes de peau, de digestion, de problèmes menstruels, de douleurs abdominales, de difficultés de concentration et de crises de panique, entre autres. Enfin, le stress affecte le sommeil - il diminue la durée du sommeil et réduit le sommeil paradoxal. Un sommeil de mauvaise qualité entraîne des troubles de la mémoire, une mauvaise régulation de l'humeur, qui peuvent à leur tour entraîner un stress plus important.

 

Pratiquer quotidiennement quelques minutes d'exercice de respiration ou de concentration peut permettre de faire une pause dans le stress.


La pratique de la méditation, de la pleine conscience ou de simples exercices de respiration peuvent réduire le stress et les tensions dans le corps. La relaxation est la clé de la réduction des niveaux d'hormones du stress. Comme pour l'alimentation, la réaction de notre corps au stress varie selon les personnes.

Les types de facteurs de stress, leur durée et la génétique peuvent jouer un rôle déterminant dans la façon dont nous réagissons au stress.

 

Article suivant : Santé mentale et acné

Article précédent : Les compléments alimentaires

Commandez votre Kit Acne-Prone Skin

×